Project Zomboid mal piratés

Mais cette fois, ce n’est pas la diffusion sur BitTorrent qui a tué le jeu de l’éditeur, mais le fait que les pirates aillent directement se servir sur les serveurs de l’éditeur, aussi bien pour télécharger le jeu que pour le mettre à jour. « Ce système de mise à jour automatique (mis en place par les pirates, NDLR) nous met dans une situation difficile. Nous avons un système de distribution par le cloud, qui copie les fichiers partout dans le monde et les fournit aux joueurs sur demande, ce qui signifie que nous sommes facturés pour chaque téléchargement du jeu », explique-t-on chez Indie Stone.

Pour l’éditeur, qui a été obligé de retirer temporairement son jeu de ses serveurs, tout cela aurait pu être évité si les pirates s’étaient servis de BitTorrent pour diffuser les versions crackées et ses mises à jour, ce qui n’aurait rien coûté aux développeurs. Pour autant, les développeurs n’ont aucun ressentiment face au piratage, et ne demandent pas aux joueurs d’arrêter de cracker les versions de son jeu

Trop fort, franchement le plus simple serais de faire un système de paiement par volontariat, il n’empêche que le pragmatisme des auteurs et développeurs du jeux est extra, continuez les mecs… en tout cas, faut que je pense a tester le jeux lol !!!

source : info du net.

Comments are closed.